vendredi 24 février 2012

Disque SSD sous Linux / Ubuntu 11.10

Optimiser le système Linux pour un disque SSD


Le but est de limiter les écritures quand ce n'est pas nécessaire et en cas d'écriture éviter d'écrire sur les mêmes secteurs.


Ne pas utiliser la journalisation du filesystem et ne pas mettre à jour le timestamp pour les accès.

Dans votre FSTAB passer vos partition ext3, ext4 en ext2 (c'est comptatible) et
ajouter l'option noatime:

/etc/fstab:

/ ext2 noatime,errors=remount-ro 0 1


Utiliser la mémoire pour les fichiers temporaires, voir les logs pour une utilisation desktop.


/etc/fstab:

tmpfs    /tmp        tmpfs    defaults    0  0
tmpfs /var/tmp tmpfs defaults 0 0
tmpfs /var/log tmpfs defaults 0 0


Réglage du Kernel

Avec un kernel 2.6 on peut choisir le gestionnaire d'I/O. Avec un SSD , on ne veut surtout pas que les données soient ordonnées comme sur un disque standard. Donc on choisit le mode "noop".

/etc/default/grub:
GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="elevator=noop"


Firefox : pas de cache sur disque

Aller dans about:config et mettre browser.cache.disk.enable à false.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire